Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2013

La centrale nucléaire de Paluel touchée par la mérule

Le champignon a été découvert cette semaine au pied d'une tour de refroidissement.

BE667_paluel.jpgDes analyses ont permis de déterminer que la mérule, ou Serpula lacrymans, est présente au pied d'une tour de refroidissement sur la centrale nucléaire normande. C'est l'ensemble des structures en bois qui pourrait être mis en cause. La centrale de Paluel est en effet la seule centrale nucléaire d'Europe a être construite à plus de 90% avec du bois, en faisant une centrale semi-écologique.

Ce champignon, de plus en plus présent dans la région, nécessite souvent de brûler les lieux où il se développe. Dans le cas d'une centrale nucléaire, cela engendre la fermeture pour plusieurs mois de l'intégralité de la centrale, afin de définir si d'autres parties ont pu être touchées. En cas de contamination généralisée, l'intégralité du site pourrait être passé paluel,nucléaire,centrale nucléaire,nouvelle observatrice,méruleau feu.

En attendant les résultats des tests en cours, le diagnostiqueur Diagamter a été chargé de vérifier dès à présent l'installation électrique de la centrale, qui pourrait avoir souffert du champignon.

Commentaires

N'importe quoi vos articles sont nuls nuls et renuls!

Écrit par : anonyme | 31/05/2013

c'est vraiment nul de faire de la désinformation!

Écrit par : Verity | 31/05/2013

Particulièrement l'intox sur l'ipad pour les chômeurs, c'est honteux d'ecrire ca.

Écrit par : anonyme | 31/05/2013

Yoho les Jean, c'est de l'humour (pour rigoler) et ça fait du bien par ces périodes!!! Ce qui est désolant par-contre, c'est de reprendre le post au 1er degré...

Écrit par : PaTomique | 01/06/2013

Je suis sûr que même le combustible est en bois à 90%...

Écrit par : Piman974 | 01/06/2013

Bonjour,

juste une petite réaction suite à l'article satirique à propos des ipads distribués aux chomeurs. Les commentaires étant fermés et ne trouvant pas de formulaire de contact, je me vois contraint de réagir ici.

Je ne doute pas du second degré et de l'humour noir recherché en écrivant de telles choses, ceci dit, il faut que vous sachiez que vous contribuez malgré vous à une grosse et massive désinformation.

73 000 Like sur facebook, 375 retweets. A mon avis, tous ces gens ne partagent pas votre article parce qu'ils ont apprécié le ton ou pour rire. La plupart se contentent de lire le titre et d'en tirer des conclusions hâtives et fausses.

Je ne sais pas quels sont vos objectifs, si s'était de faire le buzz en écrivant des conneries c'est réussi, ceci dit, les répercussions pour la crédibilité de votre site risques d'être néfastes, et son utilité mérite d'être clairement remise en question.

Écrit par : MrPlume | 02/06/2013

@Patomique : j'ai jamais pris cet article au 1er degré, je suis peut etre au chômage mais j'ai une cervelle contrairement a plus de 1000 personnes qui ont partagé sur facebook la fausse info avec comme commentaire des trucs du style " si ca continue je me met au chomage..." bah qu'ils le fassent si c'est tellement mieux et qu'ils nous foutent la paix car en attendant j'echangerai volontier mon chomage et ma maladie contre un boulot.

Écrit par : anonyme | 02/06/2013

Pourtant une solution écolo-durable existe bel et bien :

La Lampyridae (luciole domestique).

Ce petit insecte, friand de Serpula lacrymans, débarrasserait rapidement le site de ses parasites.
Par ailleurs il faut savoir qu'un petit milliard de lucioles suffirait à produire une intensité lumineuse proche de celle d'une ampoule à incandescence de 1 watt ! Une stratégie gagnant-gagnant, donc.

Mais EDF se garde bien de développer cette technique, car cela nuirait bien entendu aux intérêts du lobby nucléaire français...

Écrit par : Marcel_Prout | 09/07/2014

On en veut plus avec autant d'humour. Sympa.

Écrit par : sandrinenm | 26/07/2014

Les commentaires sont fermés.