Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2017

La 11ème fortune mondiale rachète Le Gorafi !

Logo-du-groupe-Gorafi-News-Network1.jpgL'indépendance de la Presse encore mise à mal, avec cette nouvelle acquisition.

Bernard Arnault, première fortune de France, vient de faire l'acquisition, via sa filiale LVMH (1er groupe mondial de Luxe), du titre Le Gorafi. Le prestigieux journal en ligne rejoint ainsi un groupe de médias important, avec Aujourd'hui en France, Le Parisien, le Groupe Les Echos, Investir, Radio Classique et l'Opinion.

A une heure où la crédibilité des médias est mise à mal, les grandes fortunes en dirigeant la quasi totalité, cette nouvelle acquisition relance la question de l'indépendance de la Presse.

22/01/2014

Le PSG, sponsor pour 5 saisons de l'OM

Notre confrère FootballFrance a dévoilé un partenariat financier sur le long terme entre les deux équipes.

PSG-sponsor-de-lOM.jpgCe matin sur la Canebière les réactions vont bon train. Le PSG va devenir en effet, c'est officiel, sponsor de l'équipe de Marseille. Et les joueurs devront porter fièrement sur leur torse le nom d'une autre équipe, celle de leur adversaire de toujours. "Un scandale", pour les quelques consommateurs du Bar de la Marine, situé face au vieux port, ce matin. "En fait, lance Gérard devant son petit jaune, c'est le Qatar qui va payer notre équipe ? Mon c.., oui !" Les langues se délient et quelques insultes fusent rapidement.

FootballFrance a en effet dévoilé hier que "le PSG deviendra le principal sponsor maillot de l’OM à compter de la saison 2014/2015." Il rapporte ainsi que "En quête de popularité à travers la France, le Paris Saint-Germain a trouvé une parade assez judicieuse afin d’y remédier. Pierre-Antoine Patoulacci, attaché de presse du club parisien, nous en dit plus : « Qu’y a-t-il de plus efficace, afin de combler notre manque de popularité, que de sponsoriser le club le plus populaire de France ? L’idée est vite apparue comme la plus pertinente de toutes celles que l’on a étudiées ces douze derniers mois. Je tiens à remercier nos homologues olympiens, sans qui, rien n’aurait pu se faire »."

Le journal cite également Vincent Labrume, qui révèle que " Intersport étant parti pour ne pas reconduire son accord en fin de saison, il a fallu trouver une solution assez rapide. La négociation avec le PSG s’est faite assez naturellement car nos amis parisiens ont besoin de plus de notoriété en province, tandis que nous, nous avons besoin de rentrées financières plus importantes afin de parfaire l’équipe, et ainsi tenter de remplir notre objectif principal, à savoir gagner de nouveau cette Coupe de la Ligue. La rivalité entre les deux clubs est uniquement présente pour les supporters… Nous sommes heureux d’accueillir le Paris Saint-Germain parmi nos partenaires. La loge de leurs dirigeants se trouvera à côté de celle réservée aux femmes de joueurs afin de ne pas provoquer les supporters. Ils comprendront notre choix, j’en suis certain »."

Publié dans Presse, Sport | Tags : football, sport, om, psg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

22/10/2013

Le patron du Figaro, lecteur assidu du journal communiste L'Humanité

Alexis Brezet, homme de Droite modérée et anti-bling-bling promu il y a un peu plus d'un an à la tête du Figaro, a des lectures pour le moins originales.

France Libertine, notre journaliste dédiée aux coulisses de la politique française, a eu la surprise de voir le patron du quotidien proche de l'UMP lisant L'Humanité, stabilo rose à la main, lors de la Fête de L'Huma de La Courneuve. C'est sur le sofa de l'After-Work d'un bar calfeutré du 1, rue Thérèse, dans le 1er Arrondissement, qu'elle a obtenu quelques confidences. Elle témoigne.

"Détendu, il m'a avoué en toutes confidences avoir pour livre de chevet Le Capital, de Marx. Un livre qui lui a fait découvrir "le sens de la vie", pour reprendre ses mots. Il possède par ailleurs une collection assez impressionnante du quotidien L'Humanité, puisqu'il avoue posséder "tous les numéros depuis avril 1904, sauf celui du 4 juin 2009. En effet ce jour-là j'étais au lit avec 40 de fièvre et mon postier aussi. J'ai l'occasion régulièrement de passer une annonce sur le journal L'Huma, pour trouver ce numéro manquant, mais je n'ai jamais eu de réponse. Il faut dire que dedans il y a parait-il un article sur les cinémomètres de contrôle routier et personne ne veut s'en séparer", avoue-t-il, une larme coulant de sa joue gauche." Après quelques échanges et l'évocation de cette pirouette étonnante, l'homme est reparti, le visage sérieux, comme s'il reprenait son masque laissé dans le vestiaire à notre arrivée."

Une actualité Nouvelle Obs, journal satirique