Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/08/2015

Lancement de 2 nouveaux services aux chômeurs le 1er septembre

Compliments par SMS : la Loi Macron intègre des services qui sont passés inaperçus aux yeux des demandeurs d'emploi.

Loi-Macron-mesures-phare-TPE-PME-F.jpgLe texte, passé "en force" par l'article 49-3, dit "Loi Macron", est un véritable fourre-tout. Au point que c'est quasiment au quotidien que des révélations sont faites sur les articles qui le composent.

L'étude de la partie "Demandeurs d'emploi et services d'utilité publique" offre ainsi une perle, composée de 2 nouveaux services destinés aux chômeurs. Le premier tient dans des "compliments par SMS pour redonner confiance en eux aux demandeurs d'emploi."

A compter du 1er septembre 2015, les 4 millions de chômeurs français vont recevoir de manière hebdomadaire un message positif, visant à "lutter contre la morosité et la dépression liés à la recherche d'emploi". Sous format électronique (SMS), le texte devrait tenir en une simple phrase, du type "Vous êtes une personne exceptionnelle". Ce type de messages, déjà mis en place dans certains établissement américains, rencontre de plus en plus de succès, pour le positivisme qu'il influe.

Le second volet de ce paragraphe dédié aux demandeurs d'emploi est encore plus surprenant. Une étude américaine a déterminé que le coloriage est un excellent remède au stress pour les adultes. De ce fait, les Pôle Emploi vont mettre à disposition de leur public des coloriages, accessibles gratuitement et de façon illimitée.

Si elles n'apportent pas une solution concrète au problème du chômage, ces mesures vont toutefois dans le bon sens : elles démontrent que l'Etat s'intéresse au moins à la santé mentale des demandeurs d'emploi français.

Inclues dans le Budget de 2016, elles ne représentent pas plus de 0,1% du budget destiné à l'emploi. Ce qui en font les moins coûteuses mises en place depuis 1973. Une autre expression de la volonté gouvernementale de favoriser les actions peu coûteuses en cette période de vaches maigres.

Publié dans Emploi | Tags : emploi, loi macron | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |

26/03/2013

Un iPad distribué à chaque chômeur de longue durée en juin

Face à la montée du chômage en France, le ministre de l'Emploi, Michel Sapin, annonce des mesures destinées à simplifier la recherche d'activité.

michel sapin.jpgParis, le 27 mars 2013. Les nouveaux chiffres de l'emploi en France tombent et signent un presque-nouveau record français. Au premier rang des acteurs de la lutte contre le chômage, Michel Sapin intervient devant les quelques dizaines de journalistes rassemblés devant ses bureaux.

Le gouvernement annonce de nouvelles mesures phares pour tenter de remédier au problème du chômage. Parmi elles, il faut d'abord retenir la distribution en juin 2013 de tablettes numériques de la marque Apple. Les Pôle Emploi vont en effet procéder à la remise en mains propres, lors des entretiens personnalisés, d'iPad aux demandeurs d'emploi inscrits depuis plus de 6 mois. Michel Sapin affirme que "l'évolution de notre société vers le numérique exige que chaque demandeur d'emploi soit équipé rapidement afin d'accéder d'où qu'il soit aux offres en ligne".

Les distributions, selon les premières informations reçues, devraient être échelonnées pendant les 30 jours que dure le mois de juin.

Apple-Emploi

Cela s'accompagnera d'autres mesures : l'inscription systématique de chaque chômeur, ayant plus de 9 mois d'inscription sur les listes en catégorie 1, sur les principaux moteurs de recherche d'emploi ainsi qu'une formation de niveau débutant à l'utilisation d'un iPad, formation délivrée sur une semaine dans des "i-emploi centers" qui ouvriront au cours du mois de mai sur l'ensemble du territoire. Selon le rapport obtenu par notre rédaction, chacun de ces centres d'emploi en ligne sera géré par un agent Pôle Emploi et un salarié d'Apple.

Financementemploi,michel sapin,ipad,apple,politique,chômage

Le coût estimé par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault est de 430 Millions d'euros. Pour Michel Sapin, "c'est un faible coût pour permettre à des milliers de demandeurs d'emploi d'avoir accès plus facilement aux offres d'emploi en ligne." L'Etat français assure dores et déjà avoir réalisé un contrat de partenariat avec l'entreprise à la pomme pour l'obtention de personnels qualifiés et d'iPad à un coût compétitif.