Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2013

Education Nationale : Préavis de grève longue durée

L'Unesfu, groupement de 17 syndicats d'enseignants, annonce avoir déposé un préavis de grève d'un an.

images (35).jpgLors de l'inter-syndicale du 13 septembre 2013, les 17 syndicats ultra-minoritaires de l'enseignement public ont exposé les bases de leur action "coup de poing" d'une durée d'un an. Cette action, une première mondiale, sera menée "hors week-ends, vacances scolaires, jours fériés et ponts". Elle sera menée sur l'ensemble du territoire français, de 12h00 à 16h30. L'objectif, nous indique Marceline Nianfait, est de "demander à l'Etat d'assumer ses responsabilités. Les profs sont trop souvent vus comme des feignants et nous voulons que ce gouvernement travaille sur cette image. Et revalorise nos salaires." Les enseignants n'auront quant à eux pas de perte de salaire, les syndicats s'accordant pour compenser les "effet nocifs d'une telle action pour les collègues."

Grève tous les jours de midi à 16h30

L'Education Nationale accueillant quelques 183 syndicats d'enseignants et d'étudiants, une cinquantaine d'établissements scolaires seulement seront concernées par le mouvement de grève, qui doit débuter le 1er octobre 2013. La liste sera dévoilée lors d'une conférence de presse de l'Unesfu, le 30 septembre.

Les établissements scolaires concernés seront donc fermés tous les après-midi, du 1er octobre 2013 à juillet 2014.

25/03/2013

Christine Boutin : "J'ai eu une vision"

Christine Boutin, Présidente du Parti Chrétien-Démocrate et membre de l'Opus Dei, revient sur sa perte de connaissance lors de la manifestation contre le mariage homosexuel.

5521279-boutin-gazee-arret-sur-images.jpg

Alors que la Toîle se déchire entre agression inacceptable de l'ancienne ministre française et scène de comédie, digne de Plus Belle la Vie, Christine Boutin répond aux questions de La Nouvelle Obs.

Que vous est-il arrivée ? J'ai reçu ce que l'on appelle dans le métier un "dépucelage lacrymal". J'ai en effet subit une agression à coups de bombe lacrymogène de la part des forces de l'ordre, aux ordres du gaychiste Maire de Paris.

Vous avez donc reçu personnellement un jet de lacrymogène ? Bien entendu. Vous savez, j'ai 69 ans, je suis une grand-mère Française, je n'ai donc pas l'habitude de ce genre de choses. Comme d'autres, cela m'a profondément incommodée. J'ai titubé et été accompagnée par de braves gens, qui m'ont aidée à m'allonger sur le trottoir. J'ai perdu connaissance quelques secondes, qui m'ont parues une éternité. Pendant ce cours laps de temps, j'ai eu une vision. C'est la première fois que cela m'arrive. Je ne sais pas si la lacrymo a un quelconque impact sur l'esprit. Dans tous les cas, j'ai eu une vision de la France et une voix m'a parlée. "Lève-toi et marche contre les uraniens." Maintenant j'en suis encore plus convaincu, mon devoir est que ce gouvernement cède.christine boutin,boutin,manifs,manifestation,homosexuels,homos,mariage,mariage gay

Quelles actions allez-vous mener ? Tout d'abord je demande la démission de Monsieur Valls. Quant au lieu où j'ai eu ma vision, mon parti a le désir d'y implanter une plaque contenant les paroles que j'ai entendu du Christ. Et nous allons poursuivre nos actions contre le mariage et l'adoption d'homosexuels, bien évidemment.